Image Image Image Image Image Image Image Image Image

18 mar

Publié par

10 Comments

Varroa : Des réponses à vos questions

18/03/2014 | Publié par | 10 Comments

Dans le cadre de l’enquête sur le thème de Varroa, les Dr. Nicolas Vidal-Naquet et Benoit Siefert ont répondu à des questions posées par les apiculteurs :

Un seul traitement d’automne suffit-il ou un second traitement de printemps est-il recommandé ?

D’énormes variations de niveau d’infestation sont constatées, ainsi qu’en termes de capacités de contamination et de multiplication des varroas dans les colonies. Elles sont liées à différents paramètres comme l’influence de la météo et des conditions de l’année, la zone climatique et la région (existence d’une durée sans couvain plus ou moins longue), le type d’apiculture (transhumance ou non, …) l’environnement (présence de ruches non traitées ou s’écroulant), … Il est donc impossible de faire une réponse générale.

Toutefois, il est généralement considéré en France qu’une colonie redémarrant une nouvelle saison (reprise de ponte de la reine, généralement durant l’hiver) avec plus de 50 varroas encourt un fort risque de ne pas survivre jusqu’à l’automne suivant, et qu’il faut donc traiter au printemps et surveiller particulièrement l’évolution de l’infestation. Certaines organisations sanitaires apicoles préconisent d’avoir recours à 2 traitements autorisés par an, l’un au printemps et l’autre à l’automne, ce qui diminue le niveau de pression parasitaire toute l’année. (Voir également la page « Quand traiter ? »)

Dans tous les cas, il est recommandé de se rapprocher des structures sanitaires et des conseillers apicoles de votre région ou de votre vétérinaire pour adapter les recommandations de traitement à votre situation particulière.

Existe-t-il des comparatifs d’efficacité selon les différents traitements existants ?

La FNOSAD a coordonné depuis 2007 une étude annuelle de suivi d’efficacité des médicaments disposant d’une AMM, de sa propre initiative avec le partenariat de laboratoires, puis depuis 2012 avec une validation et un encadrement au sein du Réseau Français de Santé Animale qui regroupe les différents interlocuteurs concernés par la santé des colonies d’abeilles et les Administrations parties prenantes. Les résultats sont publiés, mais il faut constater que ces suivis ne concernent qu’un nombre limité de colonies (et très variable selon les traitements), et peu de régions pour donner une indication précise et pour tous les traitements testés disponibles.

D’autres tests d’efficacité sont également réalisés, le plus souvent à l’échelle régionale à l’initiative du réseau des Associations régionales de Développement Apicoles représentées au sein de l’Institut ITSAP, mais leurs résultats sont le plus souvent plutôt réservés aux membres.

L’occasion est donnée ici dans ce Parole d’Apiculteur d’encourager à la participation plus large à de tels suivis par de nombreux apiculteurs, pour bénéficier de données plus significatives et directement exploitables au niveau local par le plus grand nombre.

Comment limiter les risques d’accoutumance au traitement anti-Varroa ?

Par une gestion rigoureuse et raisonnée de l’infestation par Varroa qui passe notamment par la connaissance de l’infestation de son cheptel et par l’alternance des traitements efficaces :

  • Connaître l’infestation de son cheptel
  • Utiliser une alternance d’acaricides efficaces
  • Suivre l’infestation tout au long de l’année de son cheptel

Exemple de traitement :
Deux traitements annuels : Un à effet retard (lanière) après la dernière miellée et un traitement à effet « immédiat » (ex. Acide oxalique sur prescription et en respectant les règles sanitaires et de protection) en période « hors couvain »

Attention : le traitement juste après le retrait de la dernière hausse est fondamental et doit suivre les consignes d’utilisation du médicament.

Crédit photo © Y. Le Conte

Commentaires

  1. Toohudcwn! That’s a really cool way of putting it!

  2. Good calendar day. Same cool site!! Guy .. Outstanding .. Wonderful .. I will bookmark your blog and take the feeds additionally…I’m pleased to locate a lot of helpful information proper here in the article. Express gratitude you for sharing..

  3. Bravo Cory! At youth group, we try to teach this to the girls. The women have to take responsibility in dress and attitude on their end if they want to be seen in a good light by men. It truly does work both ways.

  4. Il me semble que nous sommes en train de vivre une version en direct du Traité de la cécité de Saramago que l’éditeur français a cru bon d’affubler du titre .Tout ceci pour renouer les fils

  5. hi. how can i get the mom’s planner? im here in qatar but will be in manila before end of march. also i think i lost my mommy mundo card. im not sure if i left it in manila last year, but if i lost it, can you replace it or do i need to sign up again? thanks and more power!

  6. Victor Hugo disse:15/08/2011 16:54HoN tem cenário e grafico que se misturam facilmente, isso é FATOÉ um ponto negativo pra HoN mas nao to falando que so por isso o jogo é um lixo.E dá pra ver claramente que o grafico do DotA 2 ta nao tem este mesmo problema, portando quem se perde no HoN nao vai ter problema no DotA 2 =DAnalize as screenshots antes d comentar da proxima vez…

  7. February 23, 2010  10:20 am by You realize, I must let you know, I truly appreciate your blog and the insight from everyone who participates. I find it to be exhilarating and very informative. I wish there were a lot more blogs like it. Anyhow, I felt it was about time I posted

  8. iPhone_UserJuly 20, 2011 With almost all data plans data is Buy generic Orlistat wrkeod out be adding both the sent and received data.Most service providers do not advise that Buy generic Orlistat you have gone over this limit and the first you Buy generic Orlistat will find out about it is when you receive your Buy generic Orlistat bill.Some service providers offer iPhone Apps that will tell you Buy generic Orlistat your allowances and how much you have used, as well as any additional costs incurred.

  9. a51561ecBonjour Wagrez,Désolé mais je ne suis pas d’accord avec vous, le principe de Peter ne s’applique pas au Etats-Unis pour la bonne et simple raison que là-bas si vous ne faites plus l’affaire (niveau d’incompétence atteint) vous êtes juste viré.C’est vrai aussi que les mentalités en France et dans les entreprises ont changé et que ce principe s’applique de moins en moins mais des poches de résistances existent tout de même347b945

  10. You’ve really captured all the essentials in this subject area, haven’t you?

Ecrire un commentaire